Primula elatior (L.) Hill. (L'heterostylie)

Règles du forum

Collections du forum
Pour poster dans cette partie, vous devez faire partie du groupe Collectionneurs.
C'est un groupe ouvert et nous répondrons volontiers à vos demandes (par MP svp).
Plus d'infos, voir ici

--------------------------------------------------------------------------------
Attention : Les images doivent être publiées directement sur notre serveur et non pas liées sur un autre site !

Les questions et réponses concernant les sujets des Collections sont à suivre dans la partie 1 (Q/R Collections).
Ne pas entamer de débats directement dans ces rubriques, merci d'avance !
--------------------------------------------------------------------------------

Primula elatior (L.) Hill. (L'heterostylie)

Messagede André » 02 Avr 2008 17:13

La stratégie développée par certaines plantes pour favoriser l'allogamie (fécondation d'une fleur par du pollen provenant d'une fleur différente) est souvent surprenante.
Chez certaines, les stigmates ne se déploient qu'après la pollinisation, chez d'autres c'est l'inverse, parfois la fécondation demande l'intervention d'insectes....
Chez les primevères, le phénomène mis en jeu est l'hétérostylie.
En exemple: Primula elatior, qui est une primevère que l'on trouve fréquemment dans les forêts et prés humides.

Primula_elatior_L_1.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Primula_elatior_L_1.jpg (166.22 Kio) Vu 1266 fois

Dans une population de primula elatior on trouve deux sortes de fleurs, toutes hermaphrodites:
-des fleurs à style court dont le stigmate se trouve ainsi sous l'insertion des étamines : ce sont les fleurs brévistylées :

primula_elatior_l_brév.jpg
Exif et Meta MicroCartouche primula_elatior_l_brév.jpg (114.75 Kio) Vu 1265 fois


et des fleurs à style long dont le stigmate se trouve largement au-dessus des étamines : ce sont les fleurs longistylées :

primula_elatior_long.jpg
Exif et Meta MicroCartouche primula_elatior_long.jpg (158.09 Kio) Vu 1265 fois


Non seulement les fleurs ne peuvent s'autoféconder, mais en plus il y a incompatibilité au sein d'une même forme florale !
La fécondation n'est donc possible qu'entre fleurs de type différent !

(Source:La botanique redécouverte ,Aline Raynal-Roques,Belin)


----- Visiteur ou membre, ce sujet vous a plu ? Vous avez des questions ? ------
Vous pouvez le commenter ou poser vos questions
en suivant ce lien: viewforum.php?f=125 (Q/R Collection)
Vérifiez si une conversation n'est pas déjà en cours ou créez un nouveau sujet
en suivant la forme : Titre du sujet, Sujet de (auteur)
N'oubliez pas de placer un lien pointant sur ce topic en début de message !
-----------------------------------------------------------------------------------------
Amicalement
André Advocat

Logiciels:Microcartouche outil indispensable développé par Christian Aubert,Photoshop,Neatimage,Helicon

Le Naturaliste...le forum le plus regardé dans les terriers!
Avatar de l’utilisateur
André
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 10306
Inscription: 28 Aoû 2007 22:12
Localisation: Citoyen du monde-Europe

Retourner vers Morphologie et histologie végétale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité