Thuidium tamariscinum (Hedw.) B.E., Mousse pleurocarpe.

Règles du forum

Collections du forum
Pour poster dans cette partie, vous devez faire partie du groupe Collectionneurs.
C'est un groupe ouvert et nous répondrons volontiers à vos demandes (par MP svp).
Plus d'infos, voir ici

--------------------------------------------------------------------------------
Attention : Les images doivent être publiées directement sur notre serveur et non pas liées sur un autre site !

Les questions et réponses concernant les sujets des Collections sont à suivre dans la partie 1 (Q/R Collections).
Ne pas entamer de débats directement dans ces rubriques, merci d'avance !
--------------------------------------------------------------------------------

Thuidium tamariscinum (Hedw.) B.E., Mousse pleurocarpe.

Messagede Bertrand » 01 Jan 2008 16:15

Bonjour à tous,

Thuidium tamariscinum (Hedw.) B.E. tire son nom de sa ressemblance avec les rameaux du Thuya.

C'est une mousse pleurocarpe, à tige allongée, rameuse, tripennée.

Thuidium_tamariscinum_Hedw_BE_MACRO.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Thuidium_tamariscinum_Hedw_BE_MACRO.jpg (105.92 Kio) Vu 2317 fois

01 - Thuidium tamariscinum (Hedw.) B.E.

J'ai trouvé cet échantillon sur l'humus d'un petit bois de chênes, entre Montcresson et Amilly, dans le Loiret (E 2° 47' 01'' – N 47° 56' 44'', si quelqu'un est intéréssé, allez sur le site de l'IGN . Par « Recherche avancée », entrez les coordonnées et augmentez ensuite l'échelle au 1:1500 ème : on peut compter les arbres!!!).

Les feuilles raméales ont une longueur qui varie selon le niveau de ramification du rameau qui les porte et leur position sur le rameau. De plus de 510 µm pour les feuilles de la base des rameaux N° 2 à moins de 170 µm pour celles portées par l'extrémité apicale des rameaux N° 4. Elles sont de forme ovée lancéolée, à marge denticulée, très papilleuses, sans paraphylles. Elles possèdent une nervure centrale évanescente à mi-hauteur.

Thuidium_tamariscinum_Hedw_BE_Zone_apicale_d'un_rameau_secondaire.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Thuidium_tamariscinum_Hedw_BE_Zone_apicale_d'un_rameau_secondaire.jpg (58.05 Kio) Vu 2295 fois

02- Thuidium tamariscinum (Hedw.) B.E. Correspond à un rameau N° 3 sur la photo 01. Ces feuilles raméales ont une longueur de l'ordre de 300 µm.

Les feuilles caulinaires sont nettement plus grandes, 1,6 mm de long pour 1 mm de large. Triangulaires subulées, papilleuses, elles possèdent une nervure centrale hémicylindrique évanescente à l'apex encadrée par deux plis longitudinaux de chaque côté, une marge dentée, elles portent des paraphylles à la base.

Thuidium_tamariscinum_Hedw_BE_Feuille_caulinaire.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Thuidium_tamariscinum_Hedw_BE_Feuille_caulinaire.jpg (79.67 Kio) Vu 2292 fois

03 - Thuidium tamariscinum (Hedw.) B.E. Feuille caulinaire.

Thuidium_tamariscinum_Hedw_BE_DETAILS.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Thuidium_tamariscinum_Hedw_BE_DETAILS.jpg (102.03 Kio) Vu 2284 fois

04 - Thuidium tamariscinum (Hedw.) B.E. Feuille caulinaire, détails.

A : Cellules apicales grossièrement rhomboïdales, de 10 à 15 µm de long.
B : Dents de la région apicale de la feuille (encadré A . Elles ont une forme en S.
C : Surlignage mettant en évidence la forme en S des dents de la zone apicale.
D : Zone sous apicale, l'évanescence de la nervure centrale.
E : Tiers supérieur de la feuille. La nervure centrale est hémicylindrique.
F : Union du tiers distal et du tiers moyen de la feuille. Les cellules passent de grossièrement rhomboïdales à grossièrement carrées.
G : Tiers moyen de la feuille. Les dents marginales s'atténuent et perdent leur forme en S. Les cellules s'allongent un peu (12 à 22 µm) et n'ont plus de forme vraiment définissable.
I : Région alaire. Les cellules sont nettement plus allongées, (très) grossièrement rectangulaires. Longueur variant de 25 à 30 µm valeurs extrêmes de 15 et 38 µm).
H : Cellules alaires, détail (encadré I). Membranes épaissies, de 1,6 à 2,2 µm. Chloroplastes circulaires de 4,5 à 5 µm.

Les paraphylles sont portées exclusivement par les tiges et les feuilles caulinaires. Elles sont extrêmement abondantes, polymorphes et ramifiées.

Thuidium_tamariscinum_Hedw_BE_Paraphylles.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Thuidium_tamariscinum_Hedw_BE_Paraphylles.jpg (70.1 Kio) Vu 2279 fois

05 - Thuidium tamariscinum (Hedw.) B.E. Paraphylles. A gauche, paraphylles isolées par grattage de la tige principale.
Avatar de l’utilisateur
Bertrand
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 711
Inscription: 28 Aoû 2007 22:39
Localisation: Saint-Gilles, GARD
Prénom: Bertrand

Re: Thuidium tamariscinum (Hedw.) B.E., Mousse pleurocarpe.

Messagede Bertrand » 01 Jan 2008 16:18

La tige principale est litéralement gainée par les paraphylles.

Thuidium_tamariscinum_Hedw_BE_Paraphylles_02.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Thuidium_tamariscinum_Hedw_BE_Paraphylles_02.jpg (66.57 Kio) Vu 2281 fois

06 - Thuidium tamariscinum (Hedw.) B.E. Paraphylles sur tige principale (après élagage de quelques feuilles caulinaires pour mieux voir les paraphylles).

Thuidium_tamariscinum_Hedw_BE_Paraphylles_03_B.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Thuidium_tamariscinum_Hedw_BE_Paraphylles_03_B.jpg (76.81 Kio) Vu 2271 fois

07 - Thuidium tamariscinum (Hedw.) B.E. Feuilles caulinaires - A : On perçoit les papilles au centre des cellules. B : Mélange papilles – paraphylles. C : Paraphylles.

Thuidium_tamariscinum_Hedw_BE_Polymorphisme_des_paraphylles.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Thuidium_tamariscinum_Hedw_BE_Polymorphisme_des_paraphylles.jpg (79.92 Kio) Vu 2263 fois

08 - Thuidium tamariscinum (Hedw.) B.E. Diversité morphologique des paraphylles.

SCHIMPER.jpg
Exif et Meta MicroCartouche SCHIMPER.jpg (60.18 Kio) Vu 2262 fois

09 - Extraits des deux planches de Schimper illustrant Thuidium tamariscinum (hedw.) B.E.

Vous pouvez voir ces deux planches dans leur intégralité à ces adresses :

http://imgbase-scd-ulp.u-strasbg.fr/dis ... 33&pos=211
http://imgbase-scd-ulp.u-strasbg.fr/dis ... 33&pos=212

Ainsi que le texte : http://imgbase-scd-ulp.u-strasbg.fr/dis ... 33&pos=205

Notes :

1.Thuidium tamariscinum (Hedw.) B.E. : Bryologia Europea (Bruch, Schimper et Gümbel) [Douin, p. 49]

2.Subulées : En pointe longue et fine [Pierrot, p. 114]

Merci à André pour son aide et ses conseils.



-------------- Ce sujet vous a plu ? Vous avez des questions ? ---------------
Vous pouvez le commenter ou poser vos questions
en suivant ce lien: viewforum.php?f=125 (Q/R Collection)
Vérifiez si une conversation n'est pas déjà en cours ou créez un nouveau sujet
en suivant la forme : Titre du sujet, Sujet de (auteur)
N'oubliez pas de placer un lien pointant sur ce topic en début de message !
-----------------------------------------------------------------------------------------


Ce sujet a déjà été présenté sur Mikroscopia : http://forum.mikroscopia.com/index.php?showtopic=5302
Amicalement,

Bertrand

  • XSP 13 (monoculaire Chinois à potence inclinable). Obj. PLAN Chinois x4-0.1/x10-0.25/x20-0.40/x100-1.25 - Obj. PLAN NIKON X40-0.65 - Cond. fond clair; led blanche 1.5V.
  • MACRO : RN NIKON D200
  • MICROCARTOUCHE développé par Christian AUBERT


--- Bertrand nous a quitté le 16 avril 2013 ---
Nous garderons de lui sa gentillesse et ses nombreuses contributions. Il fût aussi l'un des co-fondateur du forum Le Naturaliste.
Avatar de l’utilisateur
Bertrand
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 711
Inscription: 28 Aoû 2007 22:39
Localisation: Saint-Gilles, GARD
Prénom: Bertrand


Retourner vers Mousses

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité