Brachythecium rutabulum

Règles du forum

Collections du forum
Pour poster dans cette partie, vous devez faire partie du groupe Collectionneurs.
C'est un groupe ouvert et nous répondrons volontiers à vos demandes (par MP svp).
Plus d'infos, voir ici

--------------------------------------------------------------------------------
Attention : Les images doivent être publiées directement sur notre serveur et non pas liées sur un autre site !

Les questions et réponses concernant les sujets des Collections sont à suivre dans la partie 1 (Q/R Collections).
Ne pas entamer de débats directement dans ces rubriques, merci d'avance !
--------------------------------------------------------------------------------

Brachythecium rutabulum

Messagede Alain » 06 Déc 2007 23:19

Préambule : L'article qui suit se veut le plus fidèle à la réalité scientifique mais il n'est pas rédigé par un savant expert du sujet traité, donc il est possible qu'il contienne un certain nombre d'imprécisions, voire d'erreurs. Celles-ci sont bien involontaires aussi je vous demanderai de ne pas hésiter à me contacter si un passage nécessite une correction au travers de ce Forum. Avec mes remerciements.
Alain : Le rédacteur


Etude d'une bryophyte de nos régions ...
Avec la collaboration d'André pour l'identification, merci à lui ...

LA MOUSSE DANS SON ENVIRONNEMENT

1. Dans la forêt de Bois d'Arcy (78) on trouve cette mousse sur de vieilles souches au raz du sol. Elle se présente comme un tapis vert très clair et brillant. Elle pousse dans une partie de la forêt qui est semi-ombragée, ici au bord d'un chemin, ce qui lui assure un ensoleillement partiel.

F - IMG_0421bis.jpg
Exif et Meta MicroCartouche F - IMG_0421bis.jpg (220.26 Kio) Vu 4541 fois

2. Lorsque l'on s'approche, on constate que, en cette saison de novembre, la mousse présente des capsules.

F - IMG_0418.jpg
Exif et Meta MicroCartouche F - IMG_0418.jpg (134.02 Kio) Vu 4534 fois

Suite à venir : ETUDE D'UN RAMEAU ET DE SES FEUILLES
Dernière édition par Alain le 09 Déc 2007 18:56, édité 4 fois.
Amicalement [un cordial saludo, mit freundlichen Grüßen, my friendly regards]
ALAIN


-----------------------------------------------------
Microscope L3000 Paralux
Objectifs : 4x, 10x, 20x, 40x, 60x, 100x
Oculaires: 10x - 12,5x
Système contraste de phase Paralux
Objectifs : 20xPHP, 40xPHP
Eclairage Luxeon 5W
-----------------------------------------------------
Loupe trino 3,5x à 90x Paralux XTL745
Philips SPC1100-1300 + Canon G9
-----------------------------------------------------
Avatar de l’utilisateur
Alain
membre
membre
 
Messages: 192
Inscription: 02 Oct 2007 09:43
Localisation: Ouest Parisien

Re: Brachythecium rutabulum

Messagede Alain » 06 Déc 2007 23:50

ETUDE D'UN RAMEAU ET DE SES FEUILLES

3. Cette mousse présente des tiges qui partent du sol, puis qui se ramifient dans différentes directions et de façon irrégulière. Les sporophytes sont développés en position latérale sur les tiges et rameaux. La plante présente une tige principale rampante sur le substrat avec des tiges dressées qui forment le volume de la mousse. Ces caractéristiques permettent de classer Brachythecium dans les Mousses Pleurocarpes.

F - IMG_0541.jpg
Exif et Meta MicroCartouche F - IMG_0541.jpg (43.11 Kio) Vu 4473 fois

4. L'étude à la binoculaire d'un rameau montre des feuilles raméales ovales qui s'insèrent en spirale sur le rameau. Elles sont très transparentes. Elles ne sont pas planes, elle ont une forme de coque de bateau. Nous verrons par la suite que lors de l'observation il faut les plier pour les mettre sous les lames.

F - IMG_0432 - 0,7x.jpg
Exif et Meta MicroCartouche F - IMG_0432 - 0,7x.jpg (121.82 Kio) Vu 4499 fois

5. Un grossissement plus fort montre une nervure qui se perd dans le limbe de la feuille environ aux 2/3 de celui-ci (en partant de la base). Je pense que l'apex des feuilles est plutôt acuminé.

F - IMG_0433 - 1,5x.jpg
Exif et Meta MicroCartouche F - IMG_0433 - 1,5x.jpg (97.6 Kio) Vu 4481 fois

6. Une autre vue permet de voir la naissance d'un nouveau rameau, les jeunes feuilles sont pratiquement transparentes. On y distingue une fine denture sur la marge des feuilles avec un grossissement de bino somme toute peu élevé. Cette vue par l'extrémité du rameau permet d'apprécier la répartition des feuilles raméales dans toutes les directions.

F - IMG_0438 - 1,5x.jpg
Exif et Meta MicroCartouche F - IMG_0438 - 1,5x.jpg (103.49 Kio) Vu 4485 fois

7. La dernière vue sur le rameau montre comment se fait la différenciation des cellules pour former les feuilles raméales. Des petites avancées blanches et translucides s'écartent du rameau et forment le futur apex des feuilles.

F - IMG_0441- 1,5x.jpg
Exif et Meta MicroCartouche F - IMG_0441- 1,5x.jpg (130.58 Kio) Vu 4465 fois

Suite à venir : ETUDE EXTERNE DES CAPSULES
Dernière édition par Alain le 07 Déc 2007 20:15, édité 4 fois.
Amicalement [un cordial saludo, mit freundlichen Grüßen, my friendly regards]
ALAIN


-----------------------------------------------------
Microscope L3000 Paralux
Objectifs : 4x, 10x, 20x, 40x, 60x, 100x
Oculaires: 10x - 12,5x
Système contraste de phase Paralux
Objectifs : 20xPHP, 40xPHP
Eclairage Luxeon 5W
-----------------------------------------------------
Loupe trino 3,5x à 90x Paralux XTL745
Philips SPC1100-1300 + Canon G9
-----------------------------------------------------
Avatar de l’utilisateur
Alain
membre
membre
 
Messages: 192
Inscription: 02 Oct 2007 09:43
Localisation: Ouest Parisien

Re: Brachythecium rutabulum

Messagede Alain » 07 Déc 2007 00:14

ETUDE EXTERNE DES CAPSULES

8. De façon évidente lorsque l'on regarde les capsules on voit qu'elles sont à différents stades de maturité. Aux deux extrêmes, certaines sont vertes et encore couvertes de leur coiffe. Leur opercule est totalement masqué par celle-ci. D'autres sont visiblement plus mûres et sont vertes plus foncé avec un opercule légèrement brun.

La coiffe est un organe qui a été formé par l'archégone et qui s'est accru en même temps que l'oeuf qu'il contenait. Chez les mousses il est classique de trouver cette coiffe au sommet des capsules.

La première photo montre la capsule avec son pédicelle (ou soie), il est de couleur rouge et papilleux, ce qui est aussi caractéristique de Brachythecium. A son extrémité on distingue la capsule qui est encore jeune puis la coiffe de couleur blanche qui commence à craquer.

F - IMG_0444 - 1x.jpg
Exif et Meta MicroCartouche F - IMG_0444 - 1x.jpg (63.12 Kio) Vu 4448 fois

9. Une photo avec un plus fort grossissement permet de mieux voir la coiffe et la contrainte exercée par la capsule qui " explose " la coiffe en prenant de la grosseur.

F - IMG_0446 - 2x.jpg
Exif et Meta MicroCartouche F - IMG_0446 - 2x.jpg (65.92 Kio) Vu 4439 fois

10. La vue suivante sous le microscope met en évidence les papilles qui recouvrent la totalité du pédicelle.

F - IMG_0480 - M20x.jpg
Exif et Meta MicroCartouche F - IMG_0480 - M20x.jpg (54.13 Kio) Vu 4408 fois

Suite à venir : ETUDE ANATOMIQUE DES CAPSULES
Dernière édition par Alain le 07 Déc 2007 20:14, édité 1 fois.
Amicalement [un cordial saludo, mit freundlichen Grüßen, my friendly regards]
ALAIN


-----------------------------------------------------
Microscope L3000 Paralux
Objectifs : 4x, 10x, 20x, 40x, 60x, 100x
Oculaires: 10x - 12,5x
Système contraste de phase Paralux
Objectifs : 20xPHP, 40xPHP
Eclairage Luxeon 5W
-----------------------------------------------------
Loupe trino 3,5x à 90x Paralux XTL745
Philips SPC1100-1300 + Canon G9
-----------------------------------------------------
Avatar de l’utilisateur
Alain
membre
membre
 
Messages: 192
Inscription: 02 Oct 2007 09:43
Localisation: Ouest Parisien

Re: Brachythecium rutabulum

Messagede Alain » 07 Déc 2007 18:09

ANATOMIE DES CAPSULES

11. La capsule choisie est une capsule plutôt mûre. Son opercule est à mon avis à classer dans les " coniques
obtuses ", il est de couleur un peu plus brune que la capsule. La capsule est plutôt de type " ellipsoïde inclinée ".

F - IMG_0482 - B2x.jpg
Exif et Meta MicroCartouche F - IMG_0482 - B2x.jpg (110.38 Kio) Vu 4371 fois

12. La capsule n'est malheureusement pas prête à laisser partir l'opercule et celui-ci vient difficilement, ce qui aboutit à un déchirement du péristome.

F - IMG_0483 - B3,5x.jpg
Exif et Meta MicroCartouche F - IMG_0483 - B3,5x.jpg (132.11 Kio) Vu 4371 fois

13. Une vue plongeante dans l'intérieur de la capsule nous montre une structure pleine et un peu granuleuse. La capsule est trop jeune, c'est indéniable.

F - IMG_0486 - B4,5x.jpg
Exif et Meta MicroCartouche F - IMG_0486 - B4,5x.jpg (110.38 Kio) Vu 4358 fois

Suite à venir : COUPE DE CAPSULE
Dernière édition par Alain le 07 Déc 2007 20:13, édité 2 fois.
Amicalement [un cordial saludo, mit freundlichen Grüßen, my friendly regards]
ALAIN


-----------------------------------------------------
Microscope L3000 Paralux
Objectifs : 4x, 10x, 20x, 40x, 60x, 100x
Oculaires: 10x - 12,5x
Système contraste de phase Paralux
Objectifs : 20xPHP, 40xPHP
Eclairage Luxeon 5W
-----------------------------------------------------
Loupe trino 3,5x à 90x Paralux XTL745
Philips SPC1100-1300 + Canon G9
-----------------------------------------------------
Avatar de l’utilisateur
Alain
membre
membre
 
Messages: 192
Inscription: 02 Oct 2007 09:43
Localisation: Ouest Parisien

Re: Brachythecium rutabulum

Messagede Alain » 07 Déc 2007 18:52

COUPE DE CAPSULE

14. Une coupe transversale est maintenant effectuée dans la capsule. La technique utilisée a été décrite dans le sujet suivant :

viewtopic.php?f=183&t=434

Une fine tranche est obtenue, elle est placée dans une goutte d'eau et placée entre lame et lamelle pour être observée sous le microscope. Lors de la coupe un liquide blanchâtre s'écoule abondamment. Ce liquide contient comme nous le verrons dans les photos suivantes un nombre impressionnant de cellules qui formeront les futures spores.

15. La vue avec l'objectif 20 x nous montre l'ensemble des parties de la capsule. De bas en haut on distingue : A. La columelle (verte), B. Le tissus sporogène (blanchâtre), C. Une assise nourricière qui entoure le tissus sporogène (jaune pâle), D. Des cellules chlorophylliennes (vertes), E. L'épiderme de la capsule (teintée de brun).

F - IMG_0500 - M20x.jpg
Exif et Meta MicroCartouche F - IMG_0500 - M20x.jpg (113.18 Kio) Vu 4331 fois

16. Vue de détail sur les cellules de l'épiderme.

F - IMG_0502 - M40x.jpg
Exif et Meta MicroCartouche F - IMG_0502 - M40x.jpg (90.73 Kio) Vu 4327 fois

17. La photo suivante permet de voir les cellules de l'épiderme de façon longitudinale. Elles sont très allongées, ce qui donne à la capsule cet aspect strié. Les spores se sont infiltrées dans les cellules mais ce n'est pas leur place habituelle ... c'est la coupe qui a évidemment provoqué cette "pollution".

F - IMG_0513 - M40x.jpg
Exif et Meta MicroCartouche F - IMG_0513 - M40x.jpg (125.52 Kio) Vu 4327 fois

18. La dernière photo montre en détail le tissus sporogène, et surtout les spores de la mousse. Notons que les spores font environ 5 microns de diamètre ...

F - IMG_0504 - 60x.jpg
Exif et Meta MicroCartouche F - IMG_0504 - 60x.jpg (109.28 Kio) Vu 4317 fois

Suite à venir : ETUDE DES FEUILLES
Amicalement [un cordial saludo, mit freundlichen Grüßen, my friendly regards]
ALAIN


-----------------------------------------------------
Microscope L3000 Paralux
Objectifs : 4x, 10x, 20x, 40x, 60x, 100x
Oculaires: 10x - 12,5x
Système contraste de phase Paralux
Objectifs : 20xPHP, 40xPHP
Eclairage Luxeon 5W
-----------------------------------------------------
Loupe trino 3,5x à 90x Paralux XTL745
Philips SPC1100-1300 + Canon G9
-----------------------------------------------------
Avatar de l’utilisateur
Alain
membre
membre
 
Messages: 192
Inscription: 02 Oct 2007 09:43
Localisation: Ouest Parisien

Re: Brachythecium rutabulum

Messagede Alain » 07 Déc 2007 20:47

ETUDE DES FEUILLES

19. Deux feuilles caulinaires (insérées sur la tige) sont détachées délicatement. Elles sont ensuite placées sous la binoculaire afin d'être mesurées. Le réglé indique un peu plus de 2 mm ce qui est classique pour Brachythecium. La largeur de la feuille fait environ 0,8 à 0,9 mm.

On peut, à cette occasion, constater que la feuille est plissée longitudinalement, c'est dû à sa forme de "coque de bateau" qui supporte mal d'être forcée à plat.

F - IMG_0493.jpg
Exif et Meta MicroCartouche F - IMG_0493.jpg (78.14 Kio) Vu 4282 fois

20. La photo suivante montre une feuille raméale, elles sont un peu plus petites que les feuilles caulinaires. Comme ces dernières, elles sont légèrement décurrentes, c'est à dire qu'elles se prolongent au delà de leur insertion et " enserrent " légèrement le rameau qui les porte.
On note que la nervure centrale s'arrête aux 2/3 du limbe de la feuille. L'apex des feuilles est plutôt acuminé. La forme générale de la feuille est "ovale".

F - IMG_0461 - B3x.jpg
Exif et Meta MicroCartouche F - IMG_0461 - B3x.jpg (104.95 Kio) Vu 4277 fois

21. La photo suivante tente de mettre en évidence la forme des cellules constituantes du limbe de la feuille. Ce n'est pas aisé car la feuille refuse de rester à plat. Néanmoins l'observation est possible sur cette photo.
Les cellules sont de forme linéaire, leur longueur est d'environ 75 microns sur 5 microns de large. Il n'y a pas de marge marquée et rangée simple de dents sur le bord sur toute la longueur de la feuille.

F - IMG_0477-M20x.jpg
Exif et Meta MicroCartouche F - IMG_0477-M20x.jpg (161.29 Kio) Vu 4269 fois

FIN DE L'OBSERVATION
Amicalement [un cordial saludo, mit freundlichen Grüßen, my friendly regards]
ALAIN


-----------------------------------------------------
Microscope L3000 Paralux
Objectifs : 4x, 10x, 20x, 40x, 60x, 100x
Oculaires: 10x - 12,5x
Système contraste de phase Paralux
Objectifs : 20xPHP, 40xPHP
Eclairage Luxeon 5W
-----------------------------------------------------
Loupe trino 3,5x à 90x Paralux XTL745
Philips SPC1100-1300 + Canon G9
-----------------------------------------------------
Avatar de l’utilisateur
Alain
membre
membre
 
Messages: 192
Inscription: 02 Oct 2007 09:43
Localisation: Ouest Parisien


Retourner vers Mousses

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités