photomicrographie: éclairage LED

Présentations, questions et débats sur les microscopes.
Règles du forum
Présentations, questions et débats sur les microscopes.

photomicrographie: éclairage LED

Messagede BINO-BONI » 27 Oct 2020 12:14

Bonjour

L'emploi d'un éclairage LED peut parfois occasionner quelques petits désagrément notamment l'apparition de franges liées à l'interférence entre la fréquence de balayage et la vitesse d'obturation, ce qui donne ça:
Fichiers joints
IMGP0144ANEMONE Orticole-UNIV-1.25-APO-X20-VM-143-800.JPG
Exif et Meta MicroCartouche IMGP0144ANEMONE Orticole-UNIV-1.25-APO-X20-VM-143-800.JPG (169.21 Kio) Vu 744 fois
BINO-BONI
membre
membre
 
Messages: 2766
Inscription: 21 Juin 2012 23:19
Prénom: Jean Claude

Re: photomicrographie: éclairage LED

Messagede BINO-BONI » 27 Oct 2020 12:26

Le résultat précédent est obtenu avec le système d'éclairage LED utilisé sur mon UNIVERSAL, avec des vitesses de prise de vue supérieures au 1/60. En deça, pas de soucis!
La première méthode pour éviter ce désagrément consiste bien entendu à travailler à des vitesses inférieures au seul d'apparition des franges: 1/60 dans mon cas.
En cas d'impossibilité pour x raisons, une autre solution règle le problème: Le stacking (ou zédification pour les inconditionnels de la langue de Molière) come le montre le résultat ci-dessous.
Je n'ai pas fouillé par un calcul savant le nombre de prises de vues qu'il convient de réaliser pour régler le problème ni le calcul du nombre de franges obtenu et leur position en fonction de la vitesse d'obturation. Je procède au pifomètre pour régler le problème quand il se produit (généralement une série de prises mal paramétrées) et ça marche! :lol:
Fichiers joints
ANEMONE Orticole-UNIV-1.25-APO-X20-VM-143-ZS-9-PMAX-800.jpg
Exif et Meta MicroCartouche ANEMONE Orticole-UNIV-1.25-APO-X20-VM-143-ZS-9-PMAX-800.jpg (135.87 Kio) Vu 732 fois
BINO-BONI
membre
membre
 
Messages: 2766
Inscription: 21 Juin 2012 23:19
Prénom: Jean Claude

Re: photomicrographie: éclairage LED

Messagede Jean-marc » 27 Oct 2020 13:23

Hello,

L'emploi d'un éclairage LED peut parfois occasionner quelques petits désagréments notamment l'apparition de franges liées à l'interférence entre la fréquence de balayage et la vitesse d'obturation


Ce n'est pas systématique, heureusement. Cela vient de la fréquence de découpage, ou de hachage du courant. Normalement quand on monte la puissance, les franges disparaissent. Si non, c'est que l'alimentation demande à être remplacée. On peut aussi placer un petit condo qui va lisser le hachage, ou bien on peut regarder les éléments pour une alimentation LED dans le pdf de cette page.

http://www.lenaturaliste.net/forum/viewtopic.php?f=60&t=19623&start=10

A+

JM
Microscope Leitz Aristoplan, DIC, contraste de phase, fond noir, Fluorescence
http://www.lenaturaliste.net/forum/viewtopic.php?f=57&t=5886&p=54275&hilit=aristoplan#p54275
Éclairage diasc et épisc LED 32W + Flash électronique embarqué dans le statif commandé par Canon 600D
Avatar de l’utilisateur
Jean-marc
membre
membre
 
Messages: 904
Inscription: 19 Juin 2010 09:48
Localisation: Nantes
Prénom: jean-marc

Re: photomicrographie: éclairage LED

Messagede BINO-BONI » 27 Oct 2020 14:02

Pas évident dans mon cas car il faut dire que mon éclairage est particulièrement minimaliste: Un illuminateur Zeiss + un tube diamètre 25 + une torche led de 950 lm qui offre 4 puissances d'éclairage. Avec deux piles + un chargeur, je ne tombe jamais en rupture d'alimentation et dispose d'un Kohler parfait!
J'ai adopté cette solution très efficace après m'être cassé la tête pas mal de temps pour essayer de monter un éclairage led arrière sur un illuminateur à incandescence! Trop compliqué, j'ai abandonné.
Fichiers joints
clairage STANDARD + torche 950 lm.jpg
Exif et Meta MicroCartouche clairage STANDARD + torche 950 lm.jpg (155.18 Kio) Vu 706 fois
BINO-BONI
membre
membre
 
Messages: 2766
Inscription: 21 Juin 2012 23:19
Prénom: Jean Claude

Re: photomicrographie: éclairage LED

Messagede JMP76 » 28 Oct 2020 14:07

Bonjour,

Le phénomène provient du hachage du courant. Il y a plusieurs solutions:
1- N'utiliser la lampe qu'à son maximum de lumière (car le courant n'est plus haché à ce maximum)
2- Introduire une petite self/bobinage en série dans le circuit (plus efficace qu'une capacité, mais risque de faire une légère chute de tension, impliquant moins de lumière). Self série +capacité // seraient encore mieux.
3- Prendre un module drop-out comportant une self (impératif) mais cela impliquera une tension d'entrée supérieure à un accus lithium (sauf module spécial incluant les fonctions élévateur et abaisseur).
4- Prendre la solution parfaite proposée dans ce lien http://pichotjm.free.fr/Docu/Microscopie/Eclairage/_Modif_BHS.php
(avec une vieille alim de récupération, un module drop-out/abaisseur comportant voltmètre et ampèremètre)
5- Allonger les temps de pose pour minimiser l'effet de barres... Baisser les ISO... ne sont que des solutions d'urgence.

Il faut noter que l'utilisation d'un accus lithium ne peut en aucun cas garantir un fonctionnement optimal de la LED (max de lumière).
L'utilisation d'une alim à tension fixe ne peut être optimale également. Une LED se pilote en courant pour obtenir le maximum de lumière.

Voilà. Cordialement
JMP76
membre
membre
 
Messages: 1212
Inscription: 16 Nov 2011 17:19
Prénom: Jean-Marie

Re: photomicrographie: éclairage LED

Messagede Bernard-J » 28 Oct 2020 16:56

JMP76 a écrit:Bonjour,
Le phénomène provient du hachage du courant. Il y a plusieurs solutions:
1- N'utiliser la lampe qu'à son maximum de lumière (car le courant n'est plus haché à ce maximum)

D'accord, mais là j'ai le 50 Hz du courant alternatif qui fait parfois des problème ! Dans ce cas, il reste à changer le couple ISO /vitesse.

Edit :OK, j'ai compris. Le commentaire était pour un courant continu (LED) et non une lampe halogène en courant alternatif :oops:
Dernière édition par Bernard-J le 28 Oct 2020 18:32, édité 1 fois.
Amicalement - Bernard
https://www.microbiolvideos.ch
Bernard-J
membre
membre
 
Messages: 899
Inscription: 01 Mar 2014 16:45
Localisation: Suisse
Prénom: Bernard

Re: photomicrographie: éclairage LED

Messagede michel17 » 28 Oct 2020 17:07

Bonjour,
Pardon de mettre mon grain de sel, " le phénomène provient du hachage du courant"... mais Bino- Boni nous montre un éclairage alimenté par "deux piles" ... ?
Cordialement
Michel
Microscope: Olympus CX41. Caméra Touptek 5Mpx HDMI. (projectif 0.5x)
michel17
membre
membre
 
Messages: 304
Inscription: 15 Déc 2018 11:03
Prénom: michel

Re: photomicrographie: éclairage LED

Messagede JMP76 » 28 Oct 2020 17:42

Bonjour,

Il nous est indiqué que la lampe permet plusieurs niveaux d'éclairage. Compte tenu des tensions en jeu (piles et LED: env 3.5 volts) il est plus que probable que la technologie utilisée est le hachage/switching. En effet pour n'avoir que 25% du flux max, il suffit de faire fonctionner la LED 25% du temps. (de même pour 50% flux -> 50% du temps et 75% -> 75% du temps) C'est d'ailleurs parce que la LED est éteinte pendant 25% du temps qu'une zone de l'image est plus sombre.
Pour faire la photo (ou de la vidéo), il faut impérativement que la LED fonctionne tout le temps. Une capacité en // va transformer les créneaux en triangles (charge de la capa et décharge quand il n'y a plus de courant) le phénomène sera atténué mais restera visible. La self en série s'oppose à toute variation de courant et aura donc un effet beaucoup plus important qu'une capa.

Cordialement
JMP76
membre
membre
 
Messages: 1212
Inscription: 16 Nov 2011 17:19
Prénom: Jean-Marie

Re: photomicrographie: éclairage LED

Messagede michel17 » 28 Oct 2020 19:50

Ok, merci de ces éclaircissements :)
Cordialement
Michel
Microscope: Olympus CX41. Caméra Touptek 5Mpx HDMI. (projectif 0.5x)
michel17
membre
membre
 
Messages: 304
Inscription: 15 Déc 2018 11:03
Prénom: michel

Re: photomicrographie: éclairage LED

Messagede BINO-BONI » 28 Oct 2020 21:08

Merci à tous pour vos explications et conseils pour éviter ces franges.
Comme je l'ai dit plus haut, le choix de a solution est minimaliste mais simple et très efficace hors mis les franges visibles au-delà du 1/60. Je shoote donc en dessous du 1/20 par sécurité et tout se passe bien.
Certes, les solutions intégrées à partir des composants du commerce (en ligne) sont séduisantes mais posent aussi pas mal de problèmes d'adaptation pour essayer d'obtenir un "vrai" éclairage de Kohler. Quand j'aurai du temps, j'essaierai de me remettre au travail sur un projet tel que celui présenté mais amélioré car souvent les adaptations d'un éclairage LED sur les microscopes s'écartent d'un kohler avec l'emploi d'un verre dépoli, ce que j'évite.
J'ai réussi un tel montage sur mon Zeiss Wl, plutôt satisfaisant mais néanmoins assez limité en puissance puis le LED est fixée sur un tube de 25 mm lui-même glissé dans l'emplacement d'origine recevant la lampe incandescence! Donc impossible d'utiliser une led de puissance crachant des watts à gogo!
Par contre sur l'UNIVERSAL,à partir de deux ou trois illuminateurs bidouillés de la marque, je ne suis pas arrivé à un résultat satisfaisant.
BINO-BONI
membre
membre
 
Messages: 2766
Inscription: 21 Juin 2012 23:19
Prénom: Jean Claude


Retourner vers Microscopes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités