Page 1 sur 1

Arthrospira sp, (=anc. Spirulina sp.)

MessagePosté: 21 Nov 2007 09:03
de André
Prélevée dans un marais jurassien, Arthrospira est une algue bleue qui a été différenciée des Spirulina par le fait qu'elle possède des cloisons.
Cette différenciation en tant que genre, a été abandonnée par Bourrely (Algues bleues T2-1985 ), mais des études récentes (Tomaselli et all.1996 et Mühling et all.1997) maintiennent cette séparation.

Cette espèce possède des trichomes (portions de cellules) dont les périodes mesurent environs 25 µm.

Arthrospira_111.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Arthrospira_111.jpg (86.04 Kio) Vu 1700 fois


Les cellules sont plus larges que longues et possèdent des cloisons paraissant s'emboîter en dents de scie; cet aspect correspond probablement à des granules se trouvant sur les parois transversales des cellules.
Les cellules plus larges que longues mesurent 6.5 µm de large et de 4 à 5.5 µm de long.

Les parois cellulaires:

Arthrospira_11.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Arthrospira_11.jpg (71.85 Kio) Vu 1697 fois




Une petite animation accélérée permet de se rendre compte du mouvement de reptation de cette algue, qui lors de l'observation s'est mise à progresser dans un sens puis dans l'autre.
D'après Bruno de Reviers (Biologie et phylogénie des algues 2002), les Spirulines, Oscillatoires et Diatomées se déplacent à l'aide de micro-fibrilles.

arthrospiruli.gif
Exif et Meta MicroCartouche arthrospiruli.gif (205.41 Kio) Vu 1697 fois


Des vacuoles gazeuses (petites taches grises) sont disséminées dans les cellules.

Arthrospira_2.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Arthrospira_2.jpg (74.48 Kio) Vu 1699 fois


Les caractères décrits plus haut permettent de classer cette espèce comme Arthrospira jenneri (Stitzenberger) Gomont 1892

NB: cette algue déjà consommée par les Astèques, fait l'objet de recherches dans le but de la consommer à grande échelle vu la richesse en protéines, sel minéraux et vitamines de ses constituants