deux Closterium


Diatomées, desmidiées, algues filamenteuses, etc ...

Règles du forum

Diatomées, desmidiées, algues filamenteuses, etc ...

deux Closterium

Messagede YVES50 » 17 Déc 2018 23:50

Bonsoir,
Ce n'est pas très fréquent de voir deux clostéries ensemble dans le même champ, ici au 20x seulement.
C. moniliferum et C. acerosum sont très abondants dans ce prélèvement d'un petit bassin de source (Percy, 50) ici avec un filament de Spirogyra et une foule de diatomées.
Closterium Percy st8 20x BF acerosum & moniliferum - Copie.JPG
Exif et Meta MicroCartouche Closterium Percy st8 20x BF acerosum & moniliferum - Copie.JPG (190.94 Kio) Vu 727 fois

Ces deux espèces sont assez fréquentes dans des milieux riches en matières organiques.
Cordialement,
Yves
Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 2549
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves

Re: deux Closterium

Messagede André » 19 Déc 2018 08:51

Bonjour Yves

Je trouve que dans les tourbières vosgiennes les clostéries sont assez peu représentées.
D'autre part, j'ai remarqué que bon an mal an, certaines espèces de Desmidiées sont présentes dans les prélèvements ou non.
C'est ainsi que cette année, je n'ai pas rencontré d' Euastrum cuneatum, espèce pourtant bien représentée dans les Vosges et que je rencontrais assez souvent il y a encore quelques années ! viewtopic.php?f=91&t=90
Amicalement
André Advocat

Logiciels:Microcartouche outil indispensable développé par Christian Aubert,Photoshop,Neatimage,Helicon

Le Naturaliste...le forum le plus regardé dans les terriers!
Avatar de l’utilisateur
André
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 9249
Inscription: 28 Aoû 2007 22:12
Localisation: Citoyen du monde-Europe

Re: deux Closterium

Messagede YVES50 » 19 Déc 2018 11:45

Bonjour,
Ces modifications / variations ? de la flore desmidiale sont peut-être à mettre en relation avec certains changements physico-chimiques des milieux. Pour E. cuneatum des Vosges, c'est vraiment à court terme comme tu l'écris (cela n'en est que plus inquiétant :roll: )

Au long terme les deux Closterium moniliferum et acerosum étaient rares (-issimes) au XIX ° siècle en Basse-Normandie.
A présent il s'agit des deux espèces le plus communes (et de loin !) dans la Manche.
La corrélation est plus que probable avec la "montée" en azote* dans nos plans d'eau et leur eutrophisation. Il s'agit d'algues qui supportent des eaux "riches" en azote total et un certain degré de pollution organique.. La cause en est évidente dans le département : record national pour le cheptel bovin, extension impressionnante des élevages porcins et avicoles**. D'aucuns prétendront bien entendu qu'il n'existe aucune corrélation dans tout cela.

* et ** : ce ne sont point là paroles en l'air comme quelque esprit chagrin ou négationniste pourrait le prétendre. :mrgreen: Je peux donner les chiffres officiels et des résultats d'analyses pour des bassins-versant de la Manche. N'importe qui du reste peut y avoir accès.
ps. Par la très récente "disparition / modification / simplification" des enquêtes publiques sans commissaires-enquêteurs (assez souvent de bonne foi et indépendants des aménageurs et lobbyistes divers), on doit se faire beaucoup de soucis pour la santé des eaux douces sur le territoire national. (entre-autres).

Cordialement,
Yves
Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 2549
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves


Retourner vers Algologie (obs.)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité