Mouvements des Clostéries


Diatomées, desmidiées, algues filamenteuses, etc ...

Règles du forum

Diatomées, desmidiées, algues filamenteuses, etc ...

Re: Closterium sp 1

Messagede YVES50 » 15 Aoû 2017 18:29

Bonsoir,
Bernard-J a écrit: Positionnememt de la cellule dans l'eau, comme avec des bouées ?


J'ai lu cela effectivement, je ne sais plus trop dans quelle publication... Les Closterium orientent leur grand axe face à la lumière. C'est parfois assez rapide. Je me souviens qu'en quelques minutes des C. lunula en quantité s'étaient placés en face des sources lumineuses à l'occasion d'un examen à la bino en lumière latérale.
Cordialement,
Yves
Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 2921
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves

Re: Closterium sp 1

Messagede GeLe » 15 Aoû 2017 19:04

Même si le calcium est présent en grande concentration, ces algues préfèrent accumuler le strontium.


Masses atomiques : Ca : 40,08; Sr : 87,62; Ba : 137,34

Ces trois éléments sont dans la même colonne du tableau périodique (alcalino-terreux) mais Strontium et Barium sont plus lourds.
Je ne sais pas quels protéines sont impliquées dans la reconnaissance de ces atomes mais qu'ils se trouvent dans la même colonne leur donne une parenté chimique qui permet de les confondre (même configuration électronique périphérique)... avec la nuance que les diatomées accumulent donc les atomes les plus lourds plutôt que le Calcium. Ceci pourrait être mis en relation avec une fonction de lestage (?).
GeLe
membre
membre
 
Messages: 476
Inscription: 07 Mar 2013 17:26
Prénom: Gérard

Re: Closterium sp 1

Messagede Bernard-J » 15 Aoû 2017 19:41

Ceci pourrait être mis en relation avec une fonction de lestage (?).


Oui, c'était une idée.. je penche trop à gauche,.. hop, un petit cristal de plus à droite.. 8-)
Amicalement - Bernard
https://www.microbiolvideos.ch
Bernard-J
membre
membre
 
Messages: 853
Inscription: 01 Mar 2014 16:45
Localisation: Suisse
Prénom: Bernard

Re: Closterium sp 1

Messagede GeLe » 15 Aoû 2017 20:43

hop, un petit cristal de plus à droite


Vu comme ça, cela me semble douteux. La modification prendrait trop de temps.

Je ne vois que l'aspect évolutionniste : sélection au fil des millions d'années de protéines/enzymes ayant une préférence pour le strontium et le baryum car il est important d'être bien lesté.

Mais bon, je serais étonné que le sujet n'ait pas été traité dans des journaux spécialisés, depuis le temps que ces diatomées sont connues.
GeLe
membre
membre
 
Messages: 476
Inscription: 07 Mar 2013 17:26
Prénom: Gérard

Re: Closterium sp 1

Messagede Bernard-J » 15 Aoû 2017 22:06

Vu comme ça, cela me semble douteux. La modification prendrait trop de temps.

Il faut seulement 1-2 h pour voir la formation de cristaux chez C. monilifera au MO. Pour un équilibrage de cette morphologie en croissant, cela pourrait suffire. Je vois assez bien le noyau au milieu de la cellule qui donne une densité de flottation plus élevée que celle de l'eau environnante et les vacuoles-bouées aux extrémités- super système pour un orientation vers la lumière comme mentionné par Yves. Pour confirmer cette position dans la colonne d'eau, il faudrait observer avec la prep microscopique verticale et non horizontale.
Je vais essayer quand je retrouverai des Closteriums
Et cette hypothèse ne contredit pas l'aspect évolutionniste que tu as mentionné.
Amicalement - Bernard
https://www.microbiolvideos.ch
Bernard-J
membre
membre
 
Messages: 853
Inscription: 01 Mar 2014 16:45
Localisation: Suisse
Prénom: Bernard

Re: Closterium sp 1

Messagede 6le20 » 16 Aoû 2017 04:33

Bonjour tous et merci de cette fascinante conversation...

Pour ma part, j'aurai tendance à distinguer les microcorpuscules agités des gros cristaux comme celui du Closterium présenté ici. J'avoue pour ma part voir une analogie avec les otolithes des vertébrés, si précieux pour l'équilibre. Il ne me surprends pas non plus que l'équilibre de ces algues s'appelle lumière.


Bernard-J a écrit:Question: vos Desmidiées sont-elles radioactives ? :mrgreen:

Dans les Pyrénées, depus Tchernobyl, assurément !
Amicalement

Sylvain
Bestiolomane-plantophile



Bino Olympus SZIII + CAM 5 mg et Micro Paralux L3000 trino + Panasonic G5
Avatar de l’utilisateur
6le20
membre
membre
 
Messages: 3481
Inscription: 04 Aoû 2015 15:34
Localisation: Corbières
Prénom: Sylvain

Re: Closterium sp 1

Messagede GeLe » 16 Aoû 2017 07:36

Et merci à Sylvain de nous avoir montré les gros cristaux de ce Closterium.

Mais quelle est l'espèce ?

Et tous les individus que l'on peut trouver ont-ils cette caractéristique ? Car alors cela devient un critère d'identification, non ?

Sinon, c'est juste un événement aléatoire que l'on pourrait observer chez d'autres espèces.
GeLe
membre
membre
 
Messages: 476
Inscription: 07 Mar 2013 17:26
Prénom: Gérard

Re: Closterium sp 1

Messagede André » 16 Aoû 2017 08:04

Bonjour Gerard

Les Closterium ont la plupart des cristaux dans les vacuoles apicales. On en trouve rarement chez d'autres espèces de Desmidiées.
Ces cristaux sont souvent décrits par les auteurs : aspect; nombre, mais jamais pris en compte pour les déterminations. Leur nombre peut d'ailleurs varier pour une espèce donnée voir s'agglomérer pour en former des gros.

Pour l'espèce , avec sa paroi lisse, ses extrémités arrondies, sa courbure, ses fausses bandes d'élongation, je propose Closterium jenneri Ralfs
Taille : (40)-60-100-(130).
Largeur: (5)-8-16
Amicalement
André Advocat

Logiciels:Microcartouche outil indispensable développé par Christian Aubert,Photoshop,Neatimage,Helicon

Le Naturaliste...le forum le plus regardé dans les terriers!
Avatar de l’utilisateur
André
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 9742
Inscription: 28 Aoû 2007 22:12
Localisation: Citoyen du monde-Europe

Re: Closterium sp 1

Messagede GeLe » 16 Aoû 2017 15:33

Merci André. On y voit plus clair.

SI Sylvain pouvait filmer ce cristal qui tourne dans ce qu'on pourrait appeler une "chambre de convection brownienne", cela accroîtrait encore mon bonheur.
GeLe
membre
membre
 
Messages: 476
Inscription: 07 Mar 2013 17:26
Prénom: Gérard

Re: Closterium sp 1

Messagede YVES50 » 16 Aoû 2017 17:31

Bonsoir,

André a écrit:je propose Closterium jenneri Ralfs


Je ne connaissais pas encore cette espèce de la Manche pourtant riche en tourbières.
Les diagnoses et dessins de Coesel et de John correspondent bien.

Bernard-J a écrit: une densité de flottation plus élevée que celle de l'eau environnante et les vacuoles-bouées aux extrémités-


La plupart des Closterium sont des espèces benthiques ou épiphytiques. Elles s'appuient donc sur le substrat (soit un saproplèle, soit des macrophytes). L'avantage de ces cristaux lourds serait intéressant pour des espèces planctoniques mais dans ce cas de figure, c'est plus discutable.
Cordialement,
Yves
Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 2921
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves

PrécédenteSuivante

Retourner vers Algologie (obs.)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 0 invités