Page 1 sur 1

Amphipleura pellucida Kütz. à la lumière UV

MessagePosté: 16 Mai 2012 23:23
de Ferran
Torrent de Comadevaques, eau avec conductivité de 770 mS/cm et un pH 7.7.

Images obtenues avec illumination par led UV (390-400 nm), avec objectifs Leitz NPL40x, 0.65NA, Phaco et Zeiss Neofluar 100x, 1.30NA, Phaco3, respectivement. Condensateur Zernike Apl 1.25 oel.

La lumière ultraviolette prochaine, obtenue par ce système non précise l'utilisation d'optique spéciale, puisque le verre de l'optique normale, et les porte-objets son presque totalement perméables à cette longitude d'onde.

La méthode utilisée est décrite à "UV photomicrography of diatoms, Peter Höbel & Frithjof A.S. Sterrenburg, Diatom Research, Vol. 26, No. 1,March 2011, 13-19".

La deuxième microphotographie, est formée par l'apilament de 36 photos simples.

Nous attendons qu'en se perfectionnant la technique on puisse obtenir des images meilleures.

L'observation est faite directement à l'écran de l'ordinateur, par le danger évident de regarder directement la lumière UV.

amphipleura_pellucida_kutz_2.jpg
Exif et Meta MicroCartouche amphipleura_pellucida_kutz_2.jpg (201.38 Kio) Vu 2141 fois


amphipleura_pellucida_kutz.jpg
Exif et Meta MicroCartouche amphipleura_pellucida_kutz.jpg (236.67 Kio) Vu 2142 fois

Re: Amphipleura pellucida Kütz. à la lumière UV

MessagePosté: 17 Mai 2012 04:03
de Christian
Bonjour Ferran, tous,
Superbe résultat de résolution sur cette A.pellucida ! Un très grand bravo ! :chap:
Quand on connait la difficulté de résoudre les perles (37 à 40 alignées sur 10µm !), ça parle beaucoup aux microscopistes ! > viewtopic.php?f=58&t=3699#p16654

J'ai plusieurs questions :
Tu dis 36 images pour celle à x100, mais il y a des pas (step) ou c'est une "compilation" pour diminuer le bruit et améliorer la résolution, comme les astro-photographe ? (j'imagine que c'est plutôt cela)
Quel logiciel ?
Tu utilises un mode noir et blanc sur ta caméra DCM j'imagine ? (voir ci-dessous un exemple en couleur, c'est ingérable ...)

J'avais fais aussi des essais en lumière UV et directe (380-390 nm selon la doc restreinte de la Led ...) mais pas sur A.pellucida, malheureusement j'en ai pas ou plus :cry:
Le capteur CMOS du reflex Nikon D90 me semblait assez "éblouis" par ces longueurs d'onde ...
Mais après passage en noir et blanc, plus un peu d'accentuation, je retrouvais quelque chose d'intéressant, sans toutefois être sûr d'une amélioration de résolution ... ?
Évidemment notre amie A.pellucida aurait été parfaite pour cela ! ;)

Ici c'est avec un Leitz NPL Fluotar x40 - ON 0.70
En couleur il est très difficile de faire la mise au point sur l'affichage LiveView du PC ! Il faut passer en mode affichage N&B, c'est assez logique ...

essais_diatomees_sous_uv_env380-390_nm.jpg
Exif et Meta MicroCartouche essais_diatomees_sous_uv_env380-390_nm.jpg (89.7 Kio) Vu 2132 fois


A 100% :

essais_diatomees_sous_uv_env380-390_nm_2.jpg
Exif et Meta MicroCartouche essais_diatomees_sous_uv_env380-390_nm_2.jpg (90.35 Kio) Vu 2132 fois


Après conversion N&B et un peu de renforcement ...

essais_diatomees_sous_uv_env380-390_nm_3.jpg
Exif et Meta MicroCartouche essais_diatomees_sous_uv_env380-390_nm_3.jpg (100.75 Kio) Vu 2132 fois


essais_diatomees_sous_uv_env380-390_nm_4.jpg
Exif et Meta MicroCartouche essais_diatomees_sous_uv_env380-390_nm_4.jpg (144.34 Kio) Vu 2132 fois



Attention à vos yeux ! On ne le dira jamais assez ! 8-)

Re: Amphipleura pellucida Kütz. à la lumière UV

MessagePosté: 18 Mai 2012 08:52
de Ferran
Bonjour Christian, tous,
Beaucoup de grâces par tes paroles d'encouragement ! de toute façon déjà voix que les résultats obtenus jusqu'à maintenant, son susceptibles d'amélioration et il traite simplement, d'essais d'une méthode que peut-être utile pour résoudre des cas de difficile résolution.
Je vois que tu travailles aussi dans le même sens et que tu obtiens bons résultats; le détail de la Pleurosigma est excellent.
De toute façon je pense que les bons maîtres qu'il y a entre nous, ils obtiennent des résultats si bons ou meilleurs, avec l'illumination normale
Pour la photo de A. pellucida, j'ai compilé les 36 images obtenues sans modifier le plan, la mise au point pour cette diatomée, est si critique, qu'il ne m'a pas été possible d'appliquer le changement de plan. La compilation (Helicon) permet d'améliorer la résolution et d'augmenter le contraste. Un "doux" traitement postérieur par NeatImage, done le résultat final.
L'effet de travailler en CF, je pense qu'il est plus effectif à cause de leur illumination annulaire que par l'action de contraste de phase.
Évidemment les photos sont faites avec la caméra DCMC510 en mode B&N ; pour les frustules de diatomées, la photo en couleur apporte plus de défauts que d'améliorations
L'auteur de l'article mentionné, commente que les reflex non son trop indiquées pour travailler en UV, par les filtres qu'ils portent incorporés, j'ai aussi remarqué qu'avec la Nikon, le résultat est assez pauvre.
J'attends recevoir une Tucsen DCMC10, avec celle que j'attends obtenir quelque amélioration dans les images.
Le led UV que j'utilise est de 3 W, 390-400nm, monté avec un diffuseur thermique et ventilateur, pour éviter la surchauffe.
Une dernière question : tu es sûr de que les échelles à la photo de la Pleurosigma, elles sont correctes ?.


Moltes gràcies per les teves paraules de encoratjament! de tota manera ja veus que els resultats obtinguts fins ara, son susceptibles de millora i es tracta simplement, d’assajos d’un mètode que potser por ser útil per resoldre casos de difícil resolució.
Veig que tu també estàs treballant en el mateix sentit i que obtens bons resultats, és excel•lent el detall de la Pleurosigma. De tota manera jo penso que els bons mestres que hi ha entre nosaltres, obtenen resultats tan bons o millors, amb la il•luminació normal.
Per la foto de A. pellucida, he compilat les 36 imatges obtingudes sense variar el focus, la posta a punt per aquesta diatomea, és tan crítica, que no m’ha estat possible aplicar el canvi de pla. La compilació (Helicon) permet millorar la resolució i augmentar el contrast. Un “suau” tractament posterior per NeatImage, dona el resultat final.
L’efecte de treballar en CF, penso que és més efectiu per la seva il•luminació anular que per l’acció de contrast de fase.
Evidentment les fotos són fetes amb la càmera DCMC510 en mode B&N; per els frústuls de diatomees, la foto en color aporta més defectes que millores.
L’autor del article mencionat, comenta que les reflex no son massa indicades per treballar en UV, per els filtres que porten incorporats i jo, també he notat que amb la Nikon, el resultat és bastant deficienti.
Jo estic esperant rebre una Tucsen DCMC10, amb la que espero obtenir alguna millora en les imatges.
El led UV que estic utilitzant és de 3W, 390-400nm, muntat amb un difusor tèrmic i ventilador, per evitar el sobreescalfament.
Una última qüestió: estàs tu segur de que les escales a la foto de la Pleurosigma, són correctes?.


Re: Amphipleura pellucida Kütz. à la lumière UV

MessagePosté: 08 Jan 2015 12:16
de Djotchi
Bonjour,

Quelqu'un a t-il suivi ce chemin.

Merci