Littorina littorea (Linnaeus,1758), sa longue radula

Règles du forum

Collections du forum
Pour poster dans cette partie, vous devez faire partie du groupe Collectionneurs.
C'est un groupe ouvert et nous répondrons volontiers à vos demandes (par MP svp).
Plus d'infos, voir ici

--------------------------------------------------------------------------------
Attention : Les images doivent être publiées directement sur notre serveur et non pas liées sur un autre site !

Les questions et réponses concernant les sujets des Collections sont à suivre dans la partie 1 (Q/R Collections).
Ne pas entamer de débats directement dans ces rubriques, merci d'avance !
--------------------------------------------------------------------------------

Littorina littorea (Linnaeus,1758), sa longue radula

Messagede Gérard-Breton » 18 Jan 2014 18:00

Bonsoir à tous,

Le bigorneau (ou vigneau) Littorina littorea (Linnaeus,1758) est un gastropode marin brouteur, vivant préférentiellement en milieu très littoral. C’est une espèce commune dans les milieux paraliques *. Les individus sont souvent groupés, ce qui permet de montrer la variabilité de la coloration de la coquille, au moins chez les jeunes.

L-Littorina-littorea-Pertuis-Vatine-030710.jpg
Groupe de bigorneaux, port du Havre, 2010
Exif et Meta MicroCartouche L-Littorina-littorea-Pertuis-Vatine-030710.jpg (101.63 Kio) Vu 2351 fois


L’animal est pourvu d’un opercule corné brun qui obture complètement l’ouverture de la coquille lorsqu’il s’y rétracte. Les sexes sont séparés. Après fécondation (interne) la femelle pond des capsules gélatineuses d’un peu moins d’un mm de diamètre, comprenant 5-6 œufs, et qui flottent librement. La vie libre de la larve après éclosion est brève : elle se métamorphose rapidement.

Radula-Litt-litt-Frashwater-&-marine-image-bank.jpg
Radula de bigorneau, schéma. © Freshwater & marine image bank
Exif et Meta MicroCartouche Radula-Litt-litt-Frashwater-&-marine-image-bank.jpg (39.88 Kio) Vu 2349 fois


La radula est un très long ruban chitineux (longueur > hauteur de la coquille) à croissance continue, inséré antérieurement sur un bulbe buccal musculeux, et qui fonctionne comme une râpe grâce à des mouvements d’avant en arrière. On distingue depuis l’axe vers l’extérieur :
- une rangée axiale de dents triangulaires simples ou avec deux denticules à la base,
- des latérales à base large et partie active bilobée, avec des denticules en peigne sur le pédoncule,
- des marginales à pédoncule long, à extrémité en cuiller à bords lobés.

Au repos, toutes les dents sont repliées les unes sur les autres, c’est ce qui rend difficile l’observation et l’interprétation des photos.

L-1511-Littorina-littorea-Roy-241113-récDC-radula-16x-CInt-eau-ZS-éch.jpg
Radula de bigorneau, contraste interférentiel, montage eau, zetagraphie
Exif et Meta MicroCartouche L-1511-Littorina-littorea-Roy-241113-récDC-radula-16x-CInt-eau-ZS-éch.jpg (147.3 Kio) Vu 2350 fois


En mouvement vers l’avant, la membrane sur laquelle s’insèrent les dents change de forme. De concave, elle devient convexe. Le mouvement inverse lors de la rétraction de la radula permet de ramener vers le tube digestif la nourriture broutée.

L-1528-Littorina-littorea-Roy-241113-récDC-radula-16x-CIFN-filtre-jaune-eau-éch.jpg
Radula de bigorneau, contraste interférentiel frange noire, filtre jaune, montage eau, Flèche rouge : dent axiale, flèche noire : dent latérale, flèche bleue : dent marginale.
Exif et Meta MicroCartouche L-1528-Littorina-littorea-Roy-241113-récDC-radula-16x-CIFN-filtre-jaune-eau-éch.jpg (121.51 Kio) Vu 2351 fois


L-545-Littorina-littorea-Roy-241113-récDC-radula-dents-marginales-20x-FC-aquatex-ZS.jpg
Radula de bigorneau, dent marginale isolée. Fond clair, Aquatex
Exif et Meta MicroCartouche L-545-Littorina-littorea-Roy-241113-récDC-radula-dents-marginales-20x-FC-aquatex-ZS.jpg (82.08 Kio) Vu 2349 fois


Une telle radula, très longue, et avec une rangée axiale, et quelques latérales et marginales, peu nombreuses, mais différenciées, est dite « taenioglosse », l’étymologie est évocatrice ! Ces radulas sont typiques des gastropodes brouteurs.

Cordialement

Gérard Breton


* Paralique : domaine de transition entre le domaine marin franc et le continental. Sursalé en climat chaud et sec (lagunes tropicales et marais salants), l’eau y est saumâtre sous nos climats. Mais c’est l’éloignement de la source d’eau de mer (= le « confinement ») et non la salinité qui commande la répartition des organismes, donc la zonation des bassins paraliques, les ports, estuaires, lagunes naturelles (bassin d’Arcachon, étang de Thau). Bassins de toutes tailles : la mer Baltique, comme l’étang de Thau, ou le port de Concarneau sont des bassins paraliques.
Gérard-Breton
membre
membre
 
Messages: 1160
Inscription: 24 Aoû 2013 21:26
Prénom: Gérard

Re: Littorina littorea (Linnaeus,1758), sa longue radula

Messagede Gérard-Breton » 18 Jan 2014 19:25

Bonsoir à tous,

Je me réponds, excusez m'en, parce que je viens de croiser, en musardant sur la toile, un site qui parle des gastropodes et de leurs radulas, mais un site créationniste ! Il n'avance pas caché, sa rhétorique semble être du même type que celle de l'inoubliable "ouvrage" de Haroun Yahia. Visitez le :
http://quran-m.com/firas/france/index.p ... articulier.

Il m'a rappelé un autre site que j'avais vu en travaillant sur les créationnismes il y a quelques années :
http://www.creationresearch.org/crsq/ar ... 0final.pdf,

dans lequel un certain Woodmorappe dit des choses à propos des hard-grounds qui seraient hilarantes si ce n'était si triste qu'un homme, muni d'un encéphale normal, puisse développer un tel tissu de conneries. Pour ceux qui n'ont pas encore vu de hard-grounds sur le terrain, ce sont des couches sédimentaires bioturbées de 0,1 à 2 m d'épaisseur, et qui peuvent s'étendre sur des kilomètres carrés. Délectez vous d'une explication alternative sur leur formation et sur leur déplacement au cours du Déluge (les créationnistes mettent toujours une majuscule) !

Cordialement

Gérard Breton
Gérard-Breton
membre
membre
 
Messages: 1160
Inscription: 24 Aoû 2013 21:26
Prénom: Gérard

Re: Littorina littorea (Linnaeus,1758), sa longue radula

Messagede BINO-BONI » 18 Jan 2014 21:09

Gérard-Breton a écrit:Bonsoir à tous,

Je me réponds, excusez m'en, parce que je viens de croiser, en musardant sur la toile, un site qui parle des gastropodes et de leurs radulas, mais un site créationniste ! Il n'avance pas caché, sa rhétorique semble être du même type que celle de l'inoubliable "ouvrage" de Haroun Yahia. Visitez le :
http://quran-m.com/firas/france/index.p ... articulier.

Pu...g !! quel délire!

Allah a même créé le cochon! Une erreur peut-être!

BINO-BONI
membre
membre
 
Messages: 2629
Inscription: 21 Juin 2012 23:19
Prénom: Jean Claude


Retourner vers Mollusques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité