Trentepohlia aurea (L.) Martius

Règles du forum

Collections du forum
Pour poster dans cette partie, vous devez faire partie du groupe Collectionneurs.
C'est un groupe ouvert et nous répondrons volontiers à vos demandes (par MP svp).
Plus d'infos, voir ici

--------------------------------------------------------------------------------
Attention : Les images doivent être publiées directement sur notre serveur et non pas liées sur un autre site !

Les questions et réponses concernant les sujets des Collections sont à suivre dans la partie 1 (Q/R Collections).
Ne pas entamer de débats directement dans ces rubriques, merci d'avance !
--------------------------------------------------------------------------------

Re: Trentepohlia aurea (L.) Martius

Messagede Gérard-Breton » 10 Aoû 2015 13:39

Trentepohlia aurea (Linnaeus, 1753) Martius, 1817


Bonjour à tous,

Bien que le sujet ait abondamment été traité dans le forum, voici une nouvelle observation d'une algue verte par la systématique mais rouge orangé par la couleur.

John, Whitton & Brook (2002) pécisent qu’il y a 12 espèces communes, dont beaucoup sont tropicales, dans le genre Trentepohlia. Ils en signalent 5 dans les Iles Britanniques. Trentepohlia aurea est l’espèce-type du genre. Ce sont des Chlorophycées aériennes de milieux humides, chez qui un pigment rouge masque la chlorophylle. Ce sont des algues lichénisantes.

Trentepohlia aurea est la plus commune en France. Elle forme des gazons, des touffes ou des pompons de 2-4 mm de hauteur, d’une couleur rouge orange caractéristique sur les rochers, les écorces, plus rarement la terre, ou encore le ciment ou les briques.

L-971-var-Trentepohlia aurea,sur rochers calcaires,ombre,Dargilan,48- Meyrues,270715,16x,CIFN.jpg
vue d 'ensemble, noter les coiffes cellulosiques, ici fort développées, à l'extrémité des filaments. Contraste interférentiel, frange noire.
Exif et Meta MicroCartouche L-971-var-Trentepohlia aurea,sur rochers calcaires,ombre,Dargilan,48- Meyrues,270715,16x,CIFN.jpg (62.41 Kio) Vu 1111 fois


Les filaments prostrés ou dressés sont peu différenciés, irrégulièrement ramifiés. Les rameaux terminaux peuvent s’effiler progressivement. La cellule apicale porte souvent une coiffe cellulosique.

L-963-965-Trentepohlia aurea,sur rochers calcaires,ombre,Dargilan,48- Meyrues,270715,gamétanges-terminaux,un axillaire,25x,CIFN-ZS.jpg
Deux gamétocystes terminaux et un axillaire (flèche). Contraste interférentiel, frange noire. Zétagraphie.
Exif et Meta MicroCartouche L-963-965-Trentepohlia aurea,sur rochers calcaires,ombre,Dargilan,48- Meyrues,270715,gamétanges-terminaux,un axillaire,25x,CIFN-ZS.jpg (130.57 Kio) Vu 1113 fois


Les cellules sont rectangulaires, allongées, à paroi épaisse, de forme et de dimensions très irrégulières (diamètre 10-20 µm, cellules trois fois plus longues que larges en moyenne). Les chloroplastes sont peu visibles, masqués par des globules lipidiques contenant un pigment caroténoïde rouge.

Les sporocystes – que je n’ai pas vus dans cette observation – sont pédonculés. Les gamétocystes sont sessiles, en position latérale, terminale, intercalaire ou plus rarement axillaire.

L-967-970-Trentepohlia aurea,sur rochers calcaires,ombre,Dargilan,48- Meyrues,270715,gamétange-latéral,63x,CIFN-ZS.jpg
Gamétocyste en position latérale. Contraste interférentiel, frange noire. Zétagraphie.
Exif et Meta MicroCartouche L-967-970-Trentepohlia aurea,sur rochers calcaires,ombre,Dargilan,48- Meyrues,270715,gamétange-latéral,63x,CIFN-ZS.jpg (70.92 Kio) Vu 1112 fois


J’ai observé que les gamétocystes libèrent de (relativement) grosses boules que j’avais, dans un premier temps, prises pour les gamètes.

L-946-Trentepohlia aurea,sur rochers calcaires,ombre,Dargilan,48- Meyrues,270715,40x-FC.jpg
Vidange d'un gamétocyste : les sphères sont elles les gamètes ? Il semble que l'on distingue les deux flagelle de l'une d'elles . Contraste interférentiel, frange noire. Zétagraphie.
Exif et Meta MicroCartouche L-946-Trentepohlia aurea,sur rochers calcaires,ombre,Dargilan,48- Meyrues,270715,40x-FC.jpg (94.97 Kio) Vu 1112 fois


Ou bien ce sont des gamètes, et les éléments minuscules les produits de leur lyse, ou bien ce sont des paquets de gamètes (et alors les deux flagelles n'en sont pas) car ils se résolvent au bout de quelques minutes en éléments beaucoup plus petits, apparemment mobiles (mais mouvement brownien !) qui peuvent être soit les vrais gamètes, soit les produits de la lyse des vrais gamètes !

L-954-957-Trentepohlia aurea,sur rochers calcaires,ombre,Dargilan,48- Meyrues,270715,40x,CIFN-ZS-flèches.jpg
Certaines "boules" commencent à se désagréger en éléments beaucoup plus petits (flèches). Contraste interférentiel, frange noire. Zétagraphie.
Exif et Meta MicroCartouche L-954-957-Trentepohlia aurea,sur rochers calcaires,ombre,Dargilan,48- Meyrues,270715,40x,CIFN-ZS-flèches.jpg (62.04 Kio) Vu 1114 fois


Si je savais poster une vidéo sur le forum, je pourrais mieux illustrer la chose, qui est enregistrée !

Cordialement

Gérard Breton
Gérard-Breton
membre
membre
 
Messages: 1129
Inscription: 24 Aoû 2013 21:26
Prénom: Gérard

Retourner vers Autres algues

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité