Volvox aureus Ehrenberg, 1832

Règles du forum

Collections du forum
Pour poster dans cette partie, vous devez faire partie du groupe Collectionneurs.
C'est un groupe ouvert et nous répondrons volontiers à vos demandes (par MP svp).
Plus d'infos, voir ici

--------------------------------------------------------------------------------
Attention : Les images doivent être publiées directement sur notre serveur et non pas liées sur un autre site !

Les questions et réponses concernant les sujets des Collections sont à suivre dans la partie 1 (Q/R Collections).
Ne pas entamer de débats directement dans ces rubriques, merci d'avance !
--------------------------------------------------------------------------------

Volvox aureus Ehrenberg, 1832

Messagede YVES50 » 10 Mar 2020 18:52

Volvox aureus Ehrenberg, 1832, le "volvox doré" est vraiment une algue spectaculaire comme en témoigne le grand nombre d’images visibles sur l'internet.
Volvox 2 uin 2019 lande Mouton st20 20x BF - Copie.JPG
Exif et Meta MicroCartouche Volvox 2 uin 2019 lande Mouton st20 20x BF - Copie.JPG (190.89 Kio) Vu 570 fois

Volvox 2 juin 2019 Lande Mouton 40x phase  - Copie.JPG
Exif et Meta MicroCartouche Volvox 2 juin 2019 Lande Mouton 40x phase - Copie.JPG (224.47 Kio) Vu 567 fois



Place dans la systématique actuelle selon AlgaeBase :
Plantae | Chlorophyta | Chlorophyceae | Chlamydomonales | Volvocaceae

Selon A. Pentecost, 2011 dans « The Freshwater Algal Flora of the British Isles », cette espèce se trouve généralement dans les lacs, rivières, étangs, fossés et flaques d’eau, parfois dans des eaux chargées en nitrates où elle peut abonder.

Selon le site de référence AlgaeBase, l’espèce est subcosmopolite et largement distribuée en Europe. Cependant, aucune donnée sur le territoire français n’y est disponible actuellement, en mars 2020. Le site de l’INPN ne donne aucune indication également.
C'est étonnant. Rémy Perrier dans sa "Faune de la France illustrée", IA décrit cette espèce comme très commune dans les mares et les étangs. C'était en 1936 !

Il a donc fallu étudier les anciennes publications disponibles sur l’internet à partir du site Gallica-BNF en particulier puis faire appel aux collègues algologues du forum Le Naturaliste.net.
Voici le résultat actuel de ces recherches bibliographiques et de la collecte des données n’ayant pas encore été publiées par écrit*. Les citations sont présentées dans l’ordre chronologique.

M. Letacq, 1922 - Bull. Soc. Linn. Normandie SER7, VOL5 : Condé-sur Sarthe (Orne), mares des carrières de granite
P. Frémy, 1937 - Bull. Soc. Linn. Normandie SER8, VOL10 : St-Pair-sur-Mer (Manche), mare du château de Lez-Eaux, colonies en très petit nombre.
P. Allorge, 1944 - Annales des Soc. De Bot.11e série : entre Meulan et Mantes (Yvelines) bras mort de la Seine
S. Villeret, 1953 – Bull. Soc. Sc. de Bretagne Tome XXVIII : Chantepie (Ille & Vilaine), mare
G. Paulmier, 1996 - Annales Soc. Sc. Nat. de Charente-Maritime : eaux très dessalées de l’estuaire de la Vilaine (Morbihan)
Y. Le Monnier*, novembre 2011 : Hambye (Manche), mare mésotrophe
P. Neveu*, 2012 : St-Dizier-Leyrenne ((Creuse), ruisseau
P. Neveu*, avril 2013 : Vauveix (Creuse), tourbière de Gane-Tréjaune
J.M. Babalian*, mai 2016 : St-Brévin-les-Pins (Loire Atlantique), fossé avec de nombreuses algues filamenteuses
Y.Mansion*, octobre 2017 : Les Champs-Géraux (Côtes d’Armor), étang mésptrophe du Bas Frolou, pauvre en macrophytes mais enrichi de feuilles mortes
Yves Mansion*, mai 2018 : Dol-de- Bretagne (Ille & Vilaine), étangs de Châteauneuf, marécages mésotrophes, la plupart asséchés en été.
Yves Mansion*, avril 2018 : St-Valéry-sur-Somme (Somme), mouillères des étangs de la Somme
Yves Mansion*, mai 2018 : Oyonax (Ain) tourbière de Renons
Y. Le Monnier*, août 2018 : Le Grippon (Manche), mare à lentilles d’eau
Y. Le Monnier, juin 2019 : St-Clément-Rancoudray (Manche), mare eutrophe en tourbière à sphaignes (L’Argiope n° 107, 2020 p. 22)

Ces diverses mentions sont regroupées sur cette carte ci-dessous :
b7d3235068275036f2b4e14e21c8bc5e - Copie.jpg
Exif et Meta MicroCartouche b7d3235068275036f2b4e14e21c8bc5e - Copie.jpg (251.37 Kio) Vu 567 fois


Cette cartographie pourrait paraître anecdotique en ce sens qu’elle situe simplement les observations réalisées par les naturalistes microscopistes et non pas la répartition réelle de l’algue en France. On pourrait bien se demander si, avec d’autres sources, Volvox aureus ne serait pas à l’avenir cité dans la majeure partie du territoire français, là où les conditions lui sont favorables. On touche là à la problématique insoluble dans l’eau douce pour ce genre de document, surtout si l’on considère le facteur « temps », ici depuis 1922 jusqu’à nos jours !
Il ne s’agit pas pour autant d’une photographie de la localisation géographique des naturalistes observateurs. En effet, plusieurs citations ont été effectuées bien loin de la domiciliation habituelle des contributeurs.

Merci à tous les naturalistes de notre forum d’avoir eu la gentillesse de me transmettre leurs données.
Cordialement,
Yves
Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 2958
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves

Retourner vers Autres algues

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité